Aides et subventions

Profitez d’aides pour la rénovation de votre maison

Rénover sa maison est une très bonne résolution pour l’environnement, les économies d’énergie, votre confort et pour vos factures ! Mais à quel prix ? Si le montant des devis de travaux vous fait peur, pas de panique. Il y a forcément une aide qui correspond à vos besoins d’éco-rénovation. Viaréno vous la trouve ! 

Selon votre situation personnelle, certaines aides (Le Crédit d’Impôt pour la Transition Energétique (CITE), les Certificats d’Economies d’Energie (CEE), L’Eco-Prêt à Taux Zéro ou Eco-PTZ, les Aides de l’Agence Nationale pour l’Habitat (Anah), le programme « Habiter Mieux » de l’ANAH, l’Eco-Chèque) peuvent être cumulées.

  • Étude des aides et Etude technique GRATUITES

    Viaréno est votre seul interlocuteur pour l’étude technique et financière Gratuite de votre projet de travaux (Isolation, Menuiserie, Chauffage, Climatisation, Chauffe-eau, Ventilation ou Solaire Autoconsommation électrique).
    Les travaux sont réalisés et suivis par les équipes salariés de Viaréno.

  • Un service financier sur-mesure

    Viaréno étudie les meilleurs travaux à réaliser gratuitement et vous fait bénéficier des aides nationales, régionales et locales éligibles pour les travaux de rénovation énergétique.
    Viaréno a développé son propre service financier pour calculer au plus juste les aides auxquels vous avez droit et réalise votre dossier de demande d’aides.
    Viaréno travaille avec de nombreux organismes qui vous permettent de réduire la facture de vos travaux via des aides, subventions, taux attractifs et autres primes.

  • Un interlocuteur unique pour tous vos travaux

    Tous les travaux sont suivis et réalisés par les Pros de Viaréno.
    Viaréno dispose d’équipes salariés spécialisés par type de travaux.
    Vous n’avez qu’un seul interlocuteur, dédié à l’ensemble de vos travaux et de vos dossiers de subvention.
    Viaréno prend en charge l’entretien de toutes ces installations (sur devis).

Je veux une étude des aides mobilisables pour mon projet

Gratuit et sans engagement








Nos clients économisent entre 20 et 100% du montant de leur travaux de rénovation selon leur profil. Ces soutiens de l’Etat ou de la région d’habitation sont multiples, mais dans tous les cas: Tout propriétaire peut bénéficier d’aides.

Votre conseiller Viaréno

Les aides disponibles

  • Le CITE, qu’est-ce que c’est ?

C’est une réduction sur les impôts sur le revenu pouvant donner lieu à un remboursement, pour les contribuables peu ou pas imposables. Une réduction pouvant aller jusqu’à 30% sur vos devis de travaux. Il concerne les dépenses d’équipement et/ou de main-d’œuvre en vue d’une meilleure efficacité énergétique.

Cette aide est plafonnée à 8 000 € pour une personne seule, 16 000 € pour un couple et 400 € supplémentaires par personne à charge.

Attention ! Pour en bénéficier, il faut faire appel pour la fourniture et/ou pour la main-d’œuvre à des professionnels qualifiés RGE (Reconnu Garant de l’Environnement). Viaréno est certifié RGE. Alors contactez-nous !

 

  • Avez-vous droit au CITE ?

Vous êtes propriétaire occupant ou locataire ? D’un appartement ou d’une maison ? Situé en France et achevé depuis plus de 2 ans ? Parfait ! Le Crédit d’Impôt pour la Transition Energétique vous est destiné. 100% des propriétaires ont droit au CITE. Il ne concerne que les logements utilisés comme résidence principale. Les propriétaires bailleurs et les résidences secondaires n’ont pas le droit au Crédit d’Impôt pour la Transition Energétique.

 

  • Le CITE, pour quelle catégorie de travaux ?

Les dépenses d’équipements et de matériaux concernées sont les suivantes :

  • Devis de travaux pour isolation des parois opaques (murs).
  • Devis de travaux pour isolation des parois opaques (toitures).
  • Devis de travaux pour isolation des parois vitrées.
  • Devis de travaux pour protection des murs, toitures ou parois vitrées contre le rayonnement solaire.
  • Devis de travaux pour les équipements de chauffage ou de production d’eau chaude sanitaire (ECS) fonctionnant au bois ou autres biomasses.
  • Devis de travaux pour les équipements de production d’ECS fonctionnant à l’énergie solaire ou avec une pompe à chaleur.
  • Devis de travaux pour les chaudières à condensation ou à micro-cogénération, équipements de production d’énergie utilisant une source d’énergie renouvelable (pompe à chaleur, énergie hydraulique ou biomasse, énergie éolienne).
  • Devis de travaux pour isolation thermique des planchers bas.
  • Devis de travaux pour les volets isolants ou portes d’entrée donnant sur l’extérieur.
  • Devis de travaux pour régulation et programmation du chauffage.
  • Devis de travaux pour les appareils permettant d’individualiser les frais de chauffage ou d’eau chaude sanitaire.
  • Devis de travaux pour calorifugeage
  • Devis de travaux pour raccordement à un réseau de chaleur.
  • Devis de travaux pour réalisation d’un diagnostic de performance énergétique (DPE) en dehors des cas où la réglementation le rend obligatoire.
  • Devis de travaux pour borne de recharge de véhicule électrique.

 

  • Le CITE, cumulable avec d’autres aides ?

Oui ! Cette aide peut se cumuler avec d’autres. Notamment avec l’Eco-PTZ (sans condition de ressources) et avec les aides de l’Agence nationale de l’habitat (l’ANAH).

Attention ! Le crédit d’impôt pour la transition énergétique est calculé sur le montant des dépenses éligibles, déduction faite des aides et subventions publiques.

 

 

Pour vous donner un exemple. Voici la somme qu’a perçu une de nos clientes avec le CITE, pour ses travaux de rénovation :

  • Céline B. : Type de travaux : ballon thermodynamique, isolation de combles, vmc, pompe à chaleur air/eau, porte d’entrée + isolation sous rampants. Montant du CITE : 16 217,45 €
  • Les CEE, qu’est-ce que c’est ?

Ce dispositif a pour objectif de réaliser des économies d’énergie au niveau national dans les secteurs suivants : le bâtiment, la petite et moyenne industrie, l’agriculture et les transports.

Dans le secteur du bâtiment, les travaux de rénovation s’effectuent le plus souvent pour le chauffage, la production d’eau chaude sanitaire, la climatisation, l’éclairage et la ventilation.

Les Certificats d’Economie d’Energie sont attribués aux particuliers, entreprises, collectivités qui réalisent des travaux d’économie d’énergie. Ils sont « rachetés » par les fournisseurs d’énergie (appelés « les obligés ») sous forme d’offre de service ou de primes (souvent appelées éco-primes ou prime éco-énergie).

 

Ce sont simplement des documents qui attestent qu’un particulier ou une entreprise réalise une action qui réduit sa consommation énergétique. Ces documents ont une valeur monétaire. Ils vous sont attribués en fonction de la typologie des travaux d’économies d’énergie réalisés dans votre maison.

 

 

  • Qui sont les acteurs du dispositif ?

  • Les obligés

Ce sont les acteurs soumis à une obligation d’économies d’énergie. Il s’agit :

  • Des fournisseurs d’électricité, de gaz, de fioul domestique, de chaleur et de froid dont les ventes dépassent un seuil minimum (ex : EDF, Engie, CPCU…)
  • Des distributeurs de carburant dont les ventes dépassent un certain seuil (compagnies pétrolières et entreprises de la grande distribution telles que Total, BP, SIPLEC…).

Pour respecter cette obligation, trois voies s’offrent à eux :

  • Ils peuvent tout d’abord inciter les consommateurs à investir dans des équipements économes en énergie et obtenir en échange des CEE
  • Faire appel au marché et y acheter des CEE
  • Mais aussi investir financièrement dans des programmes éligibles et recevoir en contrepartie des CEE.

 

  • Les éligibles ?

Les Certificats d’Economies d’Energie sont en effet ouvert à d’autres acteurs, appelés les éligibles (non-obligé), qui peuvent également obtenir des CEE pour leurs opérations d’économies d’énergie, créant ainsi les conditions d’un marché d’échange de CEE.

Sont éligibles les acteurs suivants :

  • Les collectivités
  • L’Agence nationale de l’habitat (ANAH), les bailleurs sociaux et les sociétés d’économies mixtes (SEM) exerçant une activité de construction ou de gestion de logements sociaux.

 

  • Quels sont les travaux concernés ?

De nombreux travaux ouvrent droit aux Certificats d’Economies d’Energie dans les bâtiments résidentiels et tertiaires (isolation, chauffage, ventilation, éclairage…), dans l’industrie (moteurs, variateurs de vitesse, récupérateurs de chaleur, régulateurs…) ainsi que dans l’agriculture, les réseaux de froid/chaleur et les transports.

 

  • Certificats d’économie d’énergie précarité (CEE-PE)

En plus du dispositif classique ouvert à tous, l’Etat peut vous faire bénéficier d’un volet supplémentaire. Il s’agit de la prime énergie précarité énergétique. Ces aides bonifiées sont destinées à la rénovation de logements de ménages en situation de précarité. Les critères d’éligibilité sont basés sur les revenus minimums définis par l’ANAH.

Voici pour vous un exemple. Christelle, une de nos clientes a bénéficié de cette aide. Type de travaux : pompe à chaleur air/eau + ballon thermodynamique. Montant des aides CEE : 683€

  • Qu’est-ce que c’est ?

L’éco-prêt à taux zéro ou éco-PTZ permet de bénéficier d’un prêt à taux zéro de 30 000 euros maximum pour financer des travaux d’éco-rénovation. Destiné à l’acquisition de la résidence principale, ce prêt à 0 % est accordé par les établissements de crédit.

  • A qui est destiné cette aide ?

L’Eco Prêt ou éco-PTZ est accordé sans condition de ressources sous réserve que le logement existant dans lequel sont réalisés les travaux soit occupé à titre de résidence principale, dans un délai maximal de six mois après la transmission des justificatifs prouvant que les travaux ont été réalisés.

Peuvent en bénéficier :

  • Les propriétaires-occupants ou les bailleurs
  • Les sociétés civiles non soumises à l’impôt sur les sociétés dont au moins un des associés est une personne physique, lorsqu’elles mettent l’immeuble faisant l’objet des travaux gratuitement à la disposition de l’un de leurs associés personne physique, qu’elles le donnent en location ou s’engagent à le donner en location.
  • Les sociétés civiles non soumises à l’impôt sur les sociétés dont au moins un des associés est une personne physique, copropriétaires, pour leur quote-part des travaux entrepris sur les parties et équipements communs ou sur les parties privatives à usage commun de la copropriété dans laquelle elles possèdent un logement qu’elles
  • mettent gratuitement à la disposition de l’un de leurs associés personne physique, donnent en location ou s’engagent à donner en location.

 

Les travaux doivent être réalisés par des entreprises Reconnu Garant de l’Environnement (RGE). Viaréno s’occupe de tout. En plus d’être certifiée RGE, Viaréno vous calcule au plus juste les aides auxquels vous avez droit et réalise votre dossier de demande d’aides.

L’Éco-PTZ est cumulable avec le CITE (Crédit d’Impôt pour la Transition Énergétique) sans condition de ressources.

  • L’ANAH qu’est-ce que c’est ?

C’est un établissement public d’État. Cette agence orchestre la politique nationale d’amélioration des logements privés existants. Elle est sous la directive du ministre chargé du Logement, de l’Égalité des territoires et de la Ruralité. Sa vocation sociale l’amène à se concentrer sur les ménages les plus modestes.

L’agence nationale de l’habitat accorde des aides financières pour la réalisation de travaux lourds ou de rénovation dans les logements ou immeubles anciens.

 

  • Avez-vous droit à l’ANAH ?

Cette aide s’adresse aussi bien au propriétaire qui loue ou occupe son logement, qu’au syndicat de copropriétaires pour la réalisation de travaux dans les parties communes et équipements communs de l’immeuble.

 

  • Quel est le montant de l’ANAH ?

Le versement d’une subvention de l’Anah n’est pas automatique. Le montant de la subvention dépend de nombreux facteurs parmi lesquels :

  • La nature des travaux envisagés et leur montant
  • Et vos ressources

A savoir que l’ANAH apprécie, l’opportunité de verser l’aide en fonction de l’intérêt économique, social, et environnemental des devis de travaux mais aussi en fonction des priorités locales.

 

Voici le montant qu’à perçu un de nos clients : Mr Hamid F. Type de travaux : chaudière, vmc, menuiseries + isolation de combles. Montant des aides ANAH : 10 295.04€.

Depuis 2010 l’Agence Nationale de l’Habitat (l’ANAH) propose diverses aides financières pour les propriétaires avec son programme « Habiter Mieux ».
Ce programme a pour objectif d’apporter un soutien financier aux propriétaires, qui souhaitent rénover leur maison/appartement et améliorer leurs performances énergétiques. Ainsi que réduire le montant de leurs factures et obtenir plus de confort. Tout en faisant un geste pour l’environnement.

 

 

 

 

  • L’éco-prêt Habiter Mieux à taux zéro (L’éco-PTZ « Habiter Mieux »).

Qu’est-ce que c’est ?

L’une des premières aides financières du programme est l’Éco-prêt Habiter Mieux à taux zéro. C’est un prêt garanti par l’État, qui est accordé pour financer des travaux d’amélioration de la performance énergétique de votre maison ou appartement.

Le prêt est accordé aux ménages modestes par les établissements financiers (ex : Banque). Ce prêt peut aller jusqu’à 20 000 €.

L’éco-prêt Habiter Mieux est versé dès le début des travaux.

 

– Qui peut en bénéficier ?

L’éco-PTZ « Habiter Mieux » est destiné aux :

• Propriétaires de maison individuelle achevé depuis plus de 15 ans, occupé comme résidence principale.
• Syndicat de copropriétaires pour des travaux sur les parties et équipements communs (ex : chaudière collective) et les parties privatives s’ils sont d’intérêt collectif (ex : fenêtres).

Il n’y a pas de conditions de ressources pour bénéficier de l’Éco-Prêt Habiter Mieux.
Attention, les subventions de L’Agence nationale de l’habitat (l’ANAH) pour les propriétaires occupants sont-elles soumises à des plafonds de ressources.

 

  • La prime « Habiter Mieux »

Intégrée au FART (Fonds d’Aide à la Rénovation Thermique), la Prime « Habiter mieux » est une aide financière d’un montant minimum de 3 000 €. Elle s’ajoute aux subventions de l’ANAH.
Une prime à laquelle vous pouvez ajouter une aide de votre conseil régional, votre commune ou votre collectivité territoriale.
Si vous cumulez ces deux aides, la Prime Habiter mieux sera réévaluée du même montant investi par l’une des instances locales pour un montant maximum de 500 €. Ce qui peut représenter jusqu’à 3 500 € d’aides.

 

 

  • Habiter Mieux Agilité

L’aide « Habiter Mieux Agilité » est uniquement pour les devis de travaux de rénovation énergétique.

Peuvent en bénéficier :
– Les propriétaires occupants de maison individuelle.

Cette nouvelle aide de l’Agence Nationale de l’Habitat (l’ANAH) répond soit à une urgence (ex : changer un système de chauffage défectueux), soit à la décision du propriétaire de faire ses travaux par étape.

Les devis de travaux concernés sont :
• Le changement d’une chaudière ou du mode de chauffage,
• Ou l’isolation de combles aménagés ou aménageables,
• Ou l’isolation des murs.

L’aide financière peut aller jusqu’à 10 000 €.

Une condition : ces travaux doivent être réalisés par une entreprise Reconnue garant de l’environnement (RGE). Viaréno est certifié RGE et d’occupe de toutes les démarches administratives pour vous.

De plus, cette aide peut être cumulée avec le crédit d’impôt transition énergétique (CITE) l’éco prêt à taux zéro (Eco-PTZ) et la vente des certificats d’économie d’énergie obtenus grâce aux travaux.

 

  • Habiter Mieux Sérénité

Cette aide est active depuis 2011. Elle concerne les propriétaires occupants aux revenus modestes.

Elle participe au financement d’un « bouquet de travaux » :
– Isolation
– Toiture
– Menuiseries (fenêtres, les portes, murs)
– Chauffage et climatisation

 

 

 

Montant de l’aide Habiter Mieux Sérénité

L’aide financière peut aller entre 7 000 et 10 000 euros en fonction de vos ressources. Elle peut être associée à une prime pouvant aller jusqu‘à 1 600 ou 2 000 euros pour le gain énergétique. Ainsi qu’avec une aide locale qui peut également vous être accordée par votre conseil régional, départemental, votre intercommunalité ou la commune.

A savoir : L’aide Habiter Mieux sérénité est cumulable avec le Crédit d’Impôt Transition Énergétique (CITE) et, sous certaines conditions, l’Éco-prêt à Taux Zéro (Éco-PTZ).

Pour les démarches, Viaréno est là pour vous, et s’occupe de tout. Alors contactez-nous !

  • L’Éco-Chèque, qu’est-ce que c’est ?

Cela fait 7 ans que votre région vous accompagne dans vos travaux d’économie d’énergie. Une nouvelle aide pour financer les travaux de rénovation énergétique.

  • A qui s’adresse l’éco-chèque ?

Cette aide est destinée aux propriétaires occupants et aux propriétaires bailleurs de logements existant en résidence principale.

Pour les propriétaires occupants, il faut respecter certaines conditions de ressources. Par exemple, pour un couple avec un enfant (2,5 parts fiscales), le revenu fiscal de référence ne doit pas dépasser 35 000€.

Pour les propriétaires bailleurs, le logement devra être conventionné avec l’agence nationale de l’habitat (l’ANAH) pour pouvoir bénéficier de l’éco-chèque.

 

  • Quels sont les travaux concernés ?

Tous les travaux sont visés, à condition qu’ils contribuent à la réduction de 25 % des consommations énergétiques du logement. Ce pourcentage doit être justifié par une évaluation et sera atteint, dans la plupart des cas, en combinant plusieurs travaux.

 

  • Quel est le montant de l’éco-chèque ?

L’éco-chèque a un montant de 1 500 € pour les propriétaires occupants et de 1 000 € pour les propriétaires bailleurs. Il vient en déduction d’une des factures de fin de travaux.

A savoir que tout professionnel ou entreprise n’a aucune obligation de verser le montant total de l’éco-chèque au client. Viaréno assure le reversement intégral de la somme à son client.

L’éco-chèque est cumulable avec les autres aides liées aux économies d’énergie.

admin2542Aides et subventions